Double pénétration bien hardcore pour cette pétasse

Alors qu’elle chevauche une queue qui la bourrine, on aperçoit bien que son trou du cul est sacrément ouvert et qu’elle se fait sans doute souvent enculer à fond. C’était donc la possibilité d’une double pénétration qui se présentait, et nos amis n’ont pas manqué l’occasion. Une bite dans la moule et l’autre dans l’oignon ! Crac ! Boum ! Ils lui arrachent l’intérieur du bide sans le moindre scrupule. Quand on tien tune vraie chienne au bout du zob, on ne la laisse pas s’en aller comme ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *